Fake News et politique(s) | Nouvelle intervention !

Une nouvelle campagne électorale commence. Ces dernières ne sont jamais angéliques, mais vu la situation actuelle, la prochaine s’annonce corsée. Tous les coups seront permis – y compris les coups rhétoriques ! Attendons-nous à voir les candidats user des torsions de faits avérés, enchainer quelques sophismes, histoire de séduire et grappiller quelques pourcentages. Le langage est une arme utilisé de tout temps pour convaincre, quitte à flirter avec la mensonge. A nous d’agir contre.

Comprendre, c’est ce prémunir. Durant mon intervention, nous analyserons ensemble la rhétorique politique des candidats. Quelque soit leur bord, il est tentant d’utiliser ces astuces de la langue, de l’effet de style à la véritable infox. Nous mettrons en lumière leur stratégie et éviter que ces tours de passe-passe rhétoriques altèrent notre choix citoyen.

Moi, utiliser de la rhétorique ?

La politique et l’influence fonctionnent main dans la main. Titulaire d’un double Master de sciences politiques et de psychologie, ces sujets me passionnent depuis toujours. Je compte vous transmettre mes astuces pour pouvoir, à votre tour, décrypter les discours des politiques au-delà des mots.

« Les arguments fallacieux sont dans nos campagnes… »

L’intervention se découpe en 3 parties :

1. Fake News.

Parfois, les personnalités politiques ne s’embarrassent pas et mentent, purement et simplement. A travers des exemples concrets, je montrerai les différents types de « vérités alternatives » que les personnalités politiques affirment. J’expliquerai comment les repérer, et où trouver des sources pour vérifier l’information. Nous verrons que cette démarche est parfois plus compliquée qu’elle n’en a l’air notamment car nous avons nous-même parfois envie de croire à certaines contre-vérités !

Moi, dire des Fake News ?

2. Les raisonnements fallacieux.

Souvent, il ne s’agit pas d’un mensonge pur et dur, mais d’une manière de présenter les choses. Les effets rhétoriques sont nombreux pour nous faire croire à choix unique alors que d’autres options sont possibles, par exemple. Les politiques usent aussi d’effets rhétoriques pour nous convaincre de l’imminence d’une chose en réalité peu probable.

Cela s’appelle les sophismes, ou erreurs de raisonnement. Nous en faisons tous les jours.

Le sophisme, ou l’erreur de raisonnement le plus « innocent », est celui-là : 1) Plus il y a des trous dans un emmental, moins il y a de fromage (logique). 2) Plus nous achetons de fromage, plus il y a de trous (logique). 3) DONC : plus nous achetons de fromages, moins nous avons de fromage (logique ?).

Ces arguments fallacieux, tels que la « pente savonneuse » ou l' »effet de cadrage » sont redoutables car ils paraissent cohérents. Ce n’est pas stricto sensu un mensonge, mais une manière habile de présenter les choses et de masquer ce qui n’est pas cohérent. Ils sont d’autant plus perticieux ! En puisant dans l’actualité, nous décrypterons ensemble quelques uns de ces sophismes pour ne plus tomber dans ces pièges du langage et de la pensée.

Yannick Jadot remporte la primaire écologiste
L’art d’éviter les sophismes est difficile en politique

3. Le storytelling.

Une personnalité politique, c’est avant tout une image. Quoi de mieux alors qu’idéaliser un parcours personnel pour séduire au-delà des idées ? Si l’électeur potentiel est touché, il est convaincu. Ce procédé diablement efficace se nomme le storytelling.

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
J’en ai, des histoires à raconter…

Ceux qui me suivent sur les réseaux le savent : il existe des milliers de manière de rendre une intrigue intéressante. Ces mêmes principes s’appliquent au-delà de la fiction ! Nous baignons dans des histoires. Il y a celles que nous voyons au cinéma et lisons dans les livres. Parfait. Et celles qu’on nous raconte pour nous convaincre d’agir d’une certaine manière. Méfiance ! Les belles histoires ne sont pas aussi séduisantes que ça dans la réalité. Nous verrons comment les politiques se mettent en scène pour paraitre sous leur meilleur jour : celui qui les rend présidentiable.

Pour la maire de Paris, il faudrait aller plus loin dans le plan vélo sur des axes encore très utilisés par les automobiles.
Phrase de storytelling préférée des politiques : « je sais d’où je viens ».

Cette intervention est-elle partisane ? Oui : partisane de l’esprit critique. Aucun bord politique ne sera épargné.

Doit-on en déduire que les politiciens sont tous pourris ? Absolument pas ! Les fake news, la rhétorique, le storytelling, font partie de notre quotidien et nous-mêmes les utilisons sans nous en rendre compte pour convaincre et ou nous mettre en avant. Au final, les personnalités politiques sont à notre image. Connaitre ces astuces permettra de prendre un recul critique et de choisir nos représentants en fonction de leurs idées, et non pas de la manière dont ils les présentent. Nous comprendrons également pourquoi nous sommes si sensible aux fausses infos, aux sophismes et au storytelling… et s’en prémunir !

« Parce que c’est notre Fake News ! »

Contenu :

Durée : 2 heures

  • Qu’est-ce qu’une Fake News ?
  • Les Fake News utilisées par les candidats.
  • Qu’est ce qu’un sophisme ? Un argument fallacieux ?
  • Les sophismes utilisés par les politiques.
  • Qu’est-ce que le storytelling ?
  • Le storytelling dans le discours politique ?
  • Outils : comment analyser vous même les discours des politique ?

Cette intervention vous intéresse ? Contactez-moi sur cette page !

A propos Antonin Atger

Ecrivain, mon livre Interfeel est disponible aux Editions Pocket Jeunesse : https://www.lisez.com/livre-grand-format/interfeel/9782266248280
Cet article, publié dans Actualités, Interventions scolaires, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s